Photo accueil
Photo accueil 2
Photo accueil 4
Photo accueil 3
previous arrow
next arrow

BOULEVERSEMENT DANS LES GRANDES ÉCOLES

Une génération qui sort des codes, prête à tout pour vivre en accord
avec ses convictions. Découvrez le documentaire inédit réalisé par Arthur Gosset.

Synopsis du film :

Leur destin était bien tracé : de brillantes études, la promesse d’un bon job et d’un gros salaire. Pourtant, rien ne s’est passé comme prévu. Aurélie, Maxime, Hélène, Emma, ou Romain sortent de Polytechnique, de Sciences Po, de Centrale ou d’écoles de commerce. Ils et elles ont fait un choix radical : renoncer à l’avenir qu’on leur promettait pour une vie qu’ils jugent plus compatible avec les enjeux environnementaux et sociétaux de notre époque. Ce film raconte leur histoire.

Pendant un an, le jeune réalisateur Arthur Gosset, lui-même étudiant à Centrale Nantes, a suivi le parcours de six jeunes, leurs décisions parfois difficiles, leurs ruptures souvent douloureuses et leur courageux choix de vivre en adéquation avec leurs convictions, quoiqu’il en coûte. Découvrez le documentaire qui raconte leur histoire.

Bande-annonce du film :

Loin d’être anecdotique, le documentaire RUPTURES 
explore un mouvement de fond qui touche les jeunes diplômés

Depuis 2018, des dizaines de miliers d’étudiants et jeunes diplômés remettent en question un système dans lequel ils ne se reconnaissent plus : un capitalisme effréné et des entreprises jugées trop polluantes. Face à l’urgence, ils ressentent le besoin vital d’agir, quelque soit le déclassement social et les difficultés financières que cela peut entraîner : certains choisissent l’entrepreneuriat, d’autres l’engagement associatif, d’autres encore la grande entreprise pour la transformer de l’intérieur. Il n’y a pas de règles, il faut réinventer sa place dans la société.

Le poignant discours de Clément Choisne :

On se souvient notamment du poignant discours de Clément Choisne, lors de sa remise de diplôme de Centrale Nantes en novembre 2018. Il avait osé prendre la parole et exprimer son désarroi : « Comme bon nombre de mes camarades, alors que la situation climatique et les inégalités de notre société ne cessent de s’aggraver, […] [je suis] incapable de me reconnaître dans la promesse d’une vie de cadre supérieur, en rouage essentiel d’un système capitaliste de surconsommation ». La vidéo avait fait le tour des réseaux sociaux, cumulant près d’un million de vues en quelques jours.

Au même moment, 35000 étudiants des meilleures écoles de la République signaient un manifeste dans lequel ils se disaient près à boycotter les entreprises qui ne s’engagent pas pour la planète, quitte à gagner moins (lien vers un article du Monde).

D’après Marine Miller, auteure de La Révolte – Enquête sur les jeunes élites face au défi écologique (édition Seuil), les écoles prennent ce phénomène très au sérieux, en adaptant notamment leur cursus pour qu’ils intègrent davantage les enjeux actuels (HEC, Polytechnique, l’ESSEC, Centrale, etc.). Mais l’incompréhension vis-à-vis du changement de cap de l’élite persiste, notamment parmi l’entourage de ces jeunes, qui, bien souvent, ne comprend pas leurs convictions ni leurs choix (article sur cette thématique ici). Cette rupture générationnelle est notamment ce qui a poussé Arthur Gosset à réaliser ce documentaire.

Pour Jean-Laurent CASSELY, auteur de La révolte des premiers de la classe : Métiers à la con, quête de sens et reconversions urbaines (éditions ARKHE, Mars 2017), la crise des jeunes (sur)diplômés est avant tout une crise de sens : ils veulent se sentir utile, à travers un métier en accord avec leurs convictions. Fini les Bullshits jobs bien rémunérateurs. Il observe au contraire une quête du concret, qui s’exprime de diverses manièrs, notamment par un retour à des métiers dits « manuels ».

 

La « RUPTURE » : quand avoir un impact positif sur le monde devient la priorité,
quelles que soient les conséquences que cela peut entraîner

Selon une récente enquête réalisée auprès de 10000 jeunes de 16-25 ans dans 10 pays (Philippines, Brésil, Portugal, Inde, Australie, France, Royaume-Uni, Nigeria, Etats-Unis et Finlande), 75% d’entres-eux considèrent leur avenir comme « effrayant ». L’étude, publiée dans The Lancet Planetary Health, fait état d’un sentiment de dépassement, de trahison et de peur générale chez les jeunes générations, et ce partout dans le monde. 45% des interrogés affirment que leur éco-anxiété affectent leur quotidien.

Face à l’urgence écologique et sociale, de plus en plus de jeunes décident de « changer de cap », et de faire tout leur possible pour avoir un impact positif sur le monde, quoi qu’il en coûte. Cette « rupture » peut entraîner des conséquences sociétales fortes : déclassement social, instabilité financière, etc.

Loin de faire une satire du modèle actuel, RUPTURES célèbre au contraire le bonheur de ceux qui ont trouvé leur équilibre en dehors des sentiers battus, en réécrivant leur place dans la société. Une place qu’elles et ils jugent plus juste écologiquement et socialement.

Organiser une projection dans votre école, votre association, votre collectivité,
votre entreprise… 📽️🎙️

Des projections du film RUPTURES ouvertes au public sont régulièrement organisées partout en France. Découvrez les prochaines projections prévues ici.

Vous pouvez également choisir d’organiser une projection près de chez vous, dans votre association, votre école, votre entreprise. RUPTURES offre une immersion au sein d’une génération en quête de sens, il est ouvert à tout type de public. Que ce soit les entreprises, pour comprendre les changements de mentalités qui s’opèrent chez les jeunes diplômés, les associations étudiantes, pour partager, débattre et accompagner les questionnements de certains jeunes, le grand public, etc. Nous pouvons venir sur place pour animer un temps d’échange (sous forme d’atelier de co-construction, débat, etc.) après la projection. Les modalités de diffusions diffèrent en fonction du type d’événement. Découvrez-en plus ici, ou contactez-nous à projections@ruptures-le-film.fr.

Projo FREDD 2
Debat-URSULINES
Projo FREDD
Diffusion LA TRESO
Bar-URSULINES
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Toi aussi tu te questionnes ? Rejoins le réseau d’échange et de partage ! 💬

Comme montré dans le documentaire, nous sommes nombreux à ne plus nous reconnaître dans le modèle de société que l’on nous propose.
Certains d’entre nous sommes entrés en rupture (c’est-à-dire que la volonté d’avoir un impact positif devient notre priorité, quelques soit les conséquences que cela entraine), d’autres se questionnent. Une chose est sûre : nous avons chacun notre histoire et il est urgent que nous nous les partagions.
C’est pourquoi, avec les 6 jeunes du film, nous souhaitons créer un réseau d’entraide où chacun pourra témoigner sur son histoire, son rapport à la RUPTURE. Ce « réseau » prendra principalement la forme d’une infolettre mensuelle avec des témoignages, des appels à projets, des mises en lien… N’hésites pas à le rejoindre !

Le film RUPTURES a reçu le prix « coup de coeur du jury » du
Festival International du Film Écologique et Social de Cannes 2021

Prix coup de coeur du jury FIFES 2021